haut de la page
Fin du menu

Prime d'assuré

[le 1er avril 2010]

C'est la prime d'assuré qui finance les allocations de la Sécurité sociale, aussi il est très important de respecter le sdélais de la prime. Le virement automatique, qui permet d'éviter les oublis, est recommandé. Pour le faire, suivez la procédure, en apportant la carte de Sécurité nationale, le livret de compte et le seau enregistré dans le livret, auprès du service de Sécurité sociale ou dans les établissements de crédit indiqués par la mairie.

Montant de la prime

Le montant de la prime correspond à la sommes des subdivisions suivantes. Renseignez-vous pour les détails auprès du service de Sécurité sociale.

  • Prime proportionelle (en fonction du revenu des membres du foyer)
  • Prime égale (en fonction du nombre de membres du foyer)
  • Prime constante (une somme définie pour tous les foyer)

En cas de non paiement de la prime …

Au-delà du délai de paiement, un avertissement sera émis. Si le retard de paiement s'accentue, on pourra recevoir une « tanki hi-hokensha shô » (carte de l'assuré à court terme) ou une «sikaku shômeisho» (attestation du statut de l'assuré), avec laquelle on doit avancer l'ensemble des frais médicaux avant de se faire rembourser. Si le retard se poursuit sur une longue durée, les allocations pourront être en partie ou entièrement arrêtées.

En cas de difficulté de paiement …

Si vous aviez des difficultés de paiement pour raison spéciale, vous pourriez, à la demande, échelonner le paiement. Consultez au plus tôt le service de Sécurité sociale au lieu de laisser la prime impayée.

[Retour au haut de la page]